1er

intégrateur européen de solutions open source

       

Actualités

[18/09/2014] Edition 2014 du Guide de l'open source

Pour l'édition 2014 du Guide de l'open source, Smile enrichit son livre blanc avec une trentaine de nouvelles solutions et ajoute trois nouvelles rubriques consacrées aux « Outils de partage de documents », outils de « DAM » (Digital Asset Management) et solutions de « PIM » (Product Information Management). A télécharger gratuitement ! >>

[10/09/2014] Les inscriptions au Bargento 2014 sont ouvertes !

Retrouvez tout l’e-commerce autour de Magento le mardi 7 octobre à Paris. >>

[02/09/2014] Smile Paris déménage

A compter du 30 août 2014, le siège social de Smile emménage dans de nouveaux locaux à Asnières-sur-Seine. >>

Toutes les actualités
picto
       
       

Voir aussi

GLPI
GLPI, la solution d'assistance et de gestion d'inventaire de parc informatique >>
Centreon
Centreon, la solution de supervision de parc informatique  >>
Pulse 2
Pulse 2, la solution de gestion d'un parc d'ordinateurs. >>
Zarafa
Zarafa, messagerie collaborative modulaire >>
logo Zimbra
Zimbra
Zimbra l'open source collaboratif >>
       


Guillemet ouvrant Bacula, la sauvegarde
de qualité entreprise Guillemet fermant

Bacula

Bacula

La sauvegarde des données (qui peut inclure la protection des données, l'archivage, les plans de reprise d'activité) reste indispensable au sein de toute entreprise, quelle que soit sa taille. Les demandes incluent souvent la prise en compte de réseaux hétérogènes (différents systèmes d'exploitation...), d'applications diverses (bases de données, annuaires, serveurs de fichiers...) ainsi que de supports variés (disques durs, médias amovibles, lecteurs de bandes...).

En 2002, pour répondre à l'ensemble de ces besoins, le concepteur Kern Sibbald a publié la première version de Bacula sur Sourceforge : la solution est rapidement devenue populaire et reste aujourd'hui leader des solutions de sauvegarde sur le marché open source.

Pourquoi utiliser Bacula ?

S'il est tout à fait possible pour une entreprise de gérer ses sauvegardes avec des outils UNIX connus tel que tar, dump, ou bru, une telle méthode présente néanmoins quelques points faibles :

  • les scripts doivent être maintenus en permanence par l'entreprise, ce qui engendre des coûts supplémentaires récurrents,
  • le déploiement n'est pas toujours aisé sur des systèmes qui n'ont pas les mêmes outils (Mac OS, Windows...), ce qui fait varier les méthodes,
  • selon le support, il faut adapter les méthodes d'écriture et également de lecture pour la restauration,
  • retrouver ses données peut être délicat : les filtres requis peuvent être de nature parfois complexe et nécessiter un design plus poussé de l'outil interne...

Bacula est un jeu complet de programmes capables de sauvegarder en réseau les données de tout système client, du mainframe jusqu'au périphérique mobile de type PalmOS. Concurrençant aisément les solutions commerciales populaires telles que Symantec NetBackup en reprenant certaines de leurs fonctionnalités, il vise à être une solution facilement déployable et maintenable, dans le but de respecter une rétention des données jusqu'à 30 ans (avec matériel adéquat).

L'ordonnanceur intégré dans Bacula permet de planifier sa propre politique de récupération de données, et de lancer ses propres scripts à l'occasion (sauvegarde de bases de données, nettoyage d'annuaire...).
De conception modulaire, Bacula dispose d'un catalogue permettant de retrouver très rapidement l'ensemble de ses tâches de sauvegarde passées et de pouvoir restaurer directement sur le client tout ou partie de ses données, depuis le ou les supports qui en disposent.

Bacula est parfaitement adapté à la sauvegarde sur systèmes de fichiers, mais dispose également de modes pour gérer les médias amovibles (par définition, qui ne sont pas toujours disponibles) et les lecteurs de bande, avec ou sans librairie de sauvegarde (LTO-3, LTO-4, DLT...).

A l'inverse de certaines solutions commerciales pour lesquelles la gestion des licences peut se révéler complexe, la version de base de Bacula qui intègre tout le nécessaire pour de la sauvegarde est disponible sous licence AGPLv3, donc entièrement open source.
Bacula sauvegarde également dans un format ouvert et librement documenté et accessible, ce qui garantit à tout utilisateur l'accès à n'importe quel moment à ses propres données, sans être dépendant d'un l'outil.

Bacula est aujourd'hui porté par la société suisse Bacula Systems, dont Kern Sibbald est le président, et qui en assure la continuité et également la commercialisation d'une version plus poussée intégrant des fonctionnalités inédites telles que :

  • la Bare Metal Restore,
  • la sauvegarde d'environnements spécifiques tels que les serveurs VMWare ESX,
  • des plugins adaptés aux applications Microsoft Exchange et Microsoft SQL Server...

Bacula Systems propose également aux entreprises qui le souhaitent un support personnalisé de la solution Bacula.

Concepts

Bacula repose sur un modèle client-serveur entièrement modulaire, basé sur les composants suivants :

  • le File Daemon est installé sur le client et a seul autorité pour avoir accès aux fichiers à sauvegarder. Il peut faire jouer des scripts de sauvegarde de bases de données par exemple, avoir accès au système de fichiers à sauvegarder, et permet à Bacula de récupérer dès que nécessaire les fichiers ainsi que leurs méta-données système (date de modification, type de fichier, autorisations...) afin de pouvoir restaurer “en l'état”,
  • le Storage Daemon gère quant à lui un ou plusieurs espaces de stockage des données, qui peuvent être des disques durs, des DVD, des bandes ou encore des clés USB. Il communique avec les File Daemons à chaque fois qu'une tâche de sauvegarde doit être initiée et écrit l'ensemble des données spécifiées par cette dernière, sur chacun de ses supports,
  • le Bacula Director supervise l'ensemble des tâches de sauvegarde et de restauration, ainsi que l'ensemble des modules de l'architecture. Aucun démon ne peut initier de tâche sans avoir été initié auparavant par le Bacula Director. C'est généralement sur le Bacula Director que l'on gérera la planification, la déclaration des File Daemons sur le réseau dont il faut récupérer les données ainsi que la déclaration des Storage Daemons qui doivent les réceptionner,
  • le Bacula Catalog est le catalogue indispensable au fonctionnement du Bacula Director. Généralement une base de données MySQL ou PostgreSQL, il enregistre tous les détails des sauvegardes effectuées, l'ensemble de la configuration comprenant la politique actuelle, l'ensemble des détails concernant les fichiers stockés, ainsi que de nombreuses statistiques permettant à l'administrateur de voir en temps réel le travail de son architecture de sauvegarde,
  • la Bacula Console constitue une puissante interface au Bacula Director et permet de manipuler l'ensemble de l'environnement Bacula. Il permet de lancer directement des tâches de sauvegarde ou de restauration, de dialoguer avec les File Daemons et Storage Daemons pour connaître leur état, gérer les supports de données ou encore estimer le nombre de fichiers à récupérer. La console donne une vision extrêmement précise du fonctionnement courant de l'installation Bacula.

L'interface web “bweb” est également disponible pour tout administrateur afin de pouvoir suivre les mêmes informations directement via le protocole HTTP.

Adapté au DRP (“Disaster Recovery Plan”), une installation Bacula est capable de se passer du catalogue pour restaurer les données : dans ce cas, un simple fichier dit “bootstrap” de quelques octets peut suffire à retrouver les données écrites sur le support, même en ayant subi une indisponibilité de l'ensemble de l'architecture Bacula. Ce genre de fichier peut par exemple être envoyé régulièrement par mail aux administrateurs, ou être collecté en lieu sûr.

Bacula peut devenir le composant indispensable de votre infrastructure d'entreprise.

En bref

  • Leader de la sauvegarde open source : plus d'un million de téléchargements sur Sourceforge
  • Clients compatibles avec des systèmes allant de Windows à Linux en passant par *BSD, Solaris...
  • Gestion de supports variés : partitions de disque dur, médias amovibles, lecteurs de bande, librairies de sauvegarde
  • Conception entièrement modulaire
  • Adapté aux plans de reprise d'activité (“Disaster Recovery Plan” ou “DRP”)
  • Format de sauvegarde ouvert et documenté
  • Interfaces d'administrations puissantes et efficaces (Web ou Console)
  • Licence AGPLv3
  • Support disponible chez Bacula Systems, avec fonctionnalités inédites à la carte

Plus d'infos sur le Guide Open Source

Retrouvez plus d'informations sur la solution Bacula sur le site www.open-source-guide.com édité par Smile.

Smile dans la presse

Tous nos articles

Références récentes

TOUTES NOS RÉFÉRENCES
  • VF Corporation

    Depuis maintenant 3 ans, Smile gère le déploiement e-commerce de cinq marques phare du groupe : The North Face, Vans, Eastpak, Kippling et 7 For All Mankind.

  • Le Bon Marché

    Un projet web global pour Le Bon Marché avec quatre sites mis en ligne : Le Bon Marché, La Grande Épicerie, Le Magazine et les Listes d’exception.

  • Kering

    Smile a mis en ligne le nouveau site internet du Groupe Kering : www.kering.com.

Le blog des experts

TOUS NOS BILLETS